La Sacristie


Elle se divise en deux nefs (de trois travées chacune), dont les ogives reposent sur des colonnes aux chapiteaux ornés de motifs végétaux. On remarque le détail de la croisée d‘ogives où figurent les fleurs de lys de Saint Louis. Quelques peintures murales du XVe siècle ornent encore les murs et révèlent un ensemble plus ancien qui devait recouvrir toutes ses parois, les ébrasements des portes, les sculptures des chapiteaux, les clefs de voûtes et voûtains.

Deux portes situées côte à côte permettent d’y accéder depuis le cloître et en fondent l’originalité sans que celle-ci n’en soit expliquée. Deux placards muraux destinés à abriter des vases sacrés  ou reliquaires sont aménagés, en vis-à-vis, dans les murs opposés.




 
 

Vous êtes sur un site du portail www.sarthe.com

Mentions légales Plan du site